Deviant Login Shop  Join deviantART for FREE Take the Tour
×



Details

Submitted on
June 26, 2011
Image Size
1.9 MB
Resolution
2400×2400
Link
Thumb
Embed

Stats

Views
103
Favourites
4 (who?)
Comments
7
Downloads
4
×
Monstrous - Paraplou by Michedepain Monstrous - Paraplou by Michedepain
Beau temps, mauvais temps, le paraplou se promène sur une planète lointaine et inconnue.
Add a Comment:
 
:iconprinzvampa:
Vraiment, le décor s'exotise. Il semble effrayer son petit compagnon plus qu'autre chose, celui-ci. Tssk, tssk.
D'alleurs, les compagnons volent toujours, non?
Reply
:iconmichedepain:
Oui, il y a souvent un conflit entre les deux. Et ils volent très souvent. Et tu confirmes mon affirmation : tu as un bons sens de l'observation (et une bonne mémoire aussi, j'imagine).
Reply
:iconprinzvampa:
Observation, peut-être, quoique très sélective, mais qui capte parfois des détails peu remarquables. Fatherr dit la même chose.

Pour la mémoire, disons qu'elle est très souple. Si je veux me souvenir de quelque chose je ne l'oublierai pas. Mais dès que je n'en ai plus besoin j'oublie. Parfait pour les examens (nul pour la culture générale). J'ai déjà commencé à oublier des grands pans de mon secondaire - au point où mes vieux amis en reviennent à peine.
Et encore une fois, je me souviens parfois de choses étranges, superflues, des détails, et j'oublie des choses plus essentielles. Par exemple, les gens auxquels j'accorde peu d'importance, même si je passe plusieurs années dans leur classe, leur nom ne me reste pas. (Situations gênantes parfois, où j'oublie le nom d'une personne à qui je parle presque tous les jours scolaires)
Et il y aurait d'autres exemples...
Reply
:iconmichedepain:
La sélectivité de la mémoire serait une caractéristique essentielle d'une mémoire efficace. J'ai entendu dans un reportage que certains autistes à la mémoire fabuleuse n'aurait justement pas cette capacité sélective, ce qui ferait que leur cerveau est en grande partie monopolisé par le stockage de souvenirs détaillés au détriment d'autres fonctions vitales, entraînant des handicaps importants.

Il m'est arrivé de ne ne pas reconnaître une personne que je venais tout juste de rencontrer quelques heures auparavant. Ce fut très embarrassant. Surtout que c'était dans le cadre du travail.
Reply
:iconprinzvampa:
Oui, oui, la partie sur les autistes m'est très familières, je l'ai rencontrée à plusieurs reprises et l'est souvent réfléchi. Il y a beaucoup à apprendre sur a psychologie de l'homme en étudant ce que certains classifient comme "pathologies".

Et je me retrouve entièrement dans ton petit aveu.
Reply
:iconmichedepain:
J'imagine qu'on devrait parler de différence plutôt que de pathologie. Il y a des différences avantageuses et d'autres désavantageuses, selon les circonstances qui évoluent constamment...
Reply
:iconprinzvampa:
Si si. Il y a des différences plus convenables et habituelles, et des différences restreignantes. Enfin, enfin.
Reply
Add a Comment: